ATTENTION, votre navigateur ( fureteur ) doit être mise à jour afin d'obtenir une meilleure expérience web. Merci.
MENU

Actualité :

Les télécommunications : un service essentiel auquel le Centre de formation professionnelle Gabriel-Rousseau souhaite répondre

7 juin 2021

Grâce à son DEP Installation et réparation d’équipement de télécommunication, le Centre de formation professionnelle Gabriel-Rousseau (CFPGR) offre une solution complète et efficace pour répondre à l’annonce du gouvernement du Québec, en lien avec Ottawa, qui d’ici septembre 2022, souhaite brancher à l’Internet haute vitesse la quasi-totalité des Québécois. Cela représente quelque 148 000 foyers supplémentaires et un investissement de 826 millions de dollars pour y parvenir.

Les télécommunications, comme l’a nommé le premier ministre du Canada, M. Justin Trudeau, sont donc devenues « un besoin essentiel au même titre qu’une route ou que l’électricité » *.

Mais cette annonce révèle en réalité un énorme défi : il faut trouver les techniciens en télécommunication pour brancher les régions ! Et si nous regardons plus loin dans l’avenir, c’est cette même main-d’œuvre qui devra faire fonctionner nos tours cellulaires.

Une solution : la formation professionnelle !

« Nous sommes confrontés à une situation paradoxale. Face à cette recrudescence de besoin de main-d’œuvre, les employeurs du domaine des télécommunications nous appellent directement pour recruter nos élèves… Mais nos classes ne sont pas pleines, et nous ne pouvons pas répondre à leur demande ! », indique M. Dave Ouellet, enseignant au DEP Installation et réparation d’équipement de télécommunication du CFPGR.

En effet, le CFPGR est le seul établissement des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches qui offre le programme en télécommunication.

La formation, d’une durée d’un an et demi (au lieu de deux ans, habituellement dans d’autres établissements), permet d’avoir un DEP (diplôme d’études professionnelles) et d’incorporer immédiatement le marché du travail. En plus de l’enseignement individualisé, pour évoluer dans le programme à son rythme, les élèves peuvent bénéficier du modèle alternance travail-études (ATE), leur offrant ainsi la possibilité d’effectuer 8 à 10 semaines de stage rémunéré dans l’une des entreprises partenaire du centre.

« Notre DEP offre beaucoup d’avantages ! Évidemment, il permet d’être formé pour des emplois très recherchés. Les taux de placement de nos élèves sont excellents ! La majorité d’entre eux ont d’ailleurs trouvé leur employeur avant la fin de leur DEP et ils ont aussi accès à des salaires très concurrentiels. Tout le monde peut aller visiter le site Emploi-Québec, on parle quand même de taux horaire jusqu’à 40 $ de l’heure. Ce n’est pas rien ! », s’exclame le directeur du CFPGR, M. René Caron.

Il est donc indéniable que la réussite des grands projets de télécommunication au Québec, et la réussite de ces derniers passeront par la formation, mais également par le retour aux études et la requalification. Pour y faire face, le CFPGR permet une inscription en tout temps à son DEP Installation et réparation d’équipement de télécommunication, avec des débuts de cohorte réguliers, les prochaines dates étant les 4 août 2021, 12 octobre 2021, 6 janvier 2022 et 14 mars 2022.

* Allocution du premier ministre pour annoncer l’Opération haute vitesse Canada-Québec du 22 mars 2021.



-----