» Matelotage (5365)La FP des Navigateurs |
ATTENTION, votre navigateur ( fureteur ) doit être mise à jour afin d'obtenir une meilleure expérience web. Merci.
MENU

Matelotage (5365)

Pourquoi choisir notre programme ?




  • Respecte les exigences de Transports Canada
  • Bonnes perspectives d’emploi, car marché en pénurie
  • Formation offerte en collaboration avec le Centre de formation aux mesures d’urgence de l’Institut maritime du Québec
  • Formation offerte conjointement par deux institutions ayant les compétences dans le domaine
  • Système de gestion de la qualité

Le métier

L’industrie maritime t’attire ? Être partie prenante des opérations liées à la navigation d’un navire comme l’entretien mécanique, les travaux de ponts et les opérations de sauvetage t’intéressent ? Tu aimerais participer à la gouverne d’un navire selon les instructions de l’officier de pont ? Tu veux aider les officiers mécaniciens à effectuer le travail d’entretien de routine et à réparer le moteur, les machines et les appareils auxiliaires du bateau ? Tu souhaites manœuvrer les filins d’accostage et réparer les cordages ?

Alors, deviens matelot de pont et de salle des machines !

Les professions visées :

Les horaires de travail :

de jour de soir ou de nuit. Certaines entreprises ont des horaires sur de longue séquences.

Le salaire annuel moyen :

44 000 $ (Emploi Québec – 2010) - environ 6 à 8 mois par année

Le programme

Matelotage (5365)

Tu aimes fabriquer, construire, réparer et installer ? Tu aimes travailler dans le domaine des transports et de l’entretien ? Tu aimes travailler manuellement et en plein air ? Tu aimerais acquérir les connaissances pour travailler sur le pont, à la salle des machines et sur la passerelle de navigation d’un bateau pour y effectuer des travaux d’entretien, de réparation et de surveillance ? Alors, ce programme est pour toi !

Tu veux savoir à quoi ressemble une carrière dans l’industrie maritime ? Clique ici !

Si tu as des questions au sujet du programme, consulte notre foire aux questions.

 

  • Le contenu des cours :
  • Le type d'enseignement :

    formation pratique et théorique offerte sur les équipements du Centre de formation en mécanique de véhicules lourds et du Centre de formation aux mesures d’urgence de l’Institut maritime du Québec. Ces deux établissements sont voisins immédiats à Lévis.

  • L'horaire des cours :

    6 h/jour. Cours de jours principalement. Certaines portions de la formation peuvent être tenues en soirée.

  • La durée de la formation :

    735 heures

  • La période d'inscription:

    Au plus tard le 1er mars

  • Le début des cours :

    Août 2019

  • Les coûts reliés à la formation :

    188,50 $

    L’élève doit fournir ses bottes de sécurité et une salopette bleu marine.

Il est possible de faire une demande d'aide financière aux études pour ce programme.

Admission

Les conditions d'admission :


  • Avoir un diplôme d’études secondaires (DES) ou un équivalent reconnu (AENS, GED).

  • OU
  • 16 ans et plus

    Avoir réussi les cours de français, de mathématique et d’anglais de 3e secondaire.

  • OU
  • 18 ans et plus

    Avoir réussi le TDG

    Avoir réussi le cours de français FRA-1103 à l’éducation des adultes.

  • OU
  • 18 ans et plus

    Avoir réussi les cours de français, de mathématique et d’anglais de 3e secondaire

Des questions ?

Communique avec la personne responsable des admissions :

Services des admissions en formation professionnelle, RAC et SARCA
418 838-3398 poste
1
sarca@csnavigateurs.qc.ca

Questions techniques en lien avec le programme et la profession
418 835-1621 poste
225
amichaud@imq.qc.ca

Nombre de places limité à 32 élèves

Les documents à transmettre :

Une fois ton inscription en ligne complétée, tu devras transmettre
les documents suivants :

  • Certificat de naissance de l'état civil grand format
  • Preuve de residence au Québec (permis de conduire ou carte d'assurance-maladie)
  • Dernier bulletin ou relevé de notes

     

     

     

  • Preuve de residence au Québec (permis de conduire ou carte d'assurance-maladie)

FAQ

La formation est donnée deux fois par année. La première cohorte commence à la fin août et la seconde débute à la fin octobre. Vous pouvez consulter le site de l’inscription afin de connaitre les dates limites d’inscription à l’adresse suivante : https://www.srafp.com/cfpOffres.aspx?code=824430
La formation est d’une durée de 735 heures. Elle se déroulera sur une période de plus ou moins 6 à 7 mois.
Le DEP en Matelotage est possible grâce à la mise en commun de l’expertise du Centre de formation en mécanique de véhicules lourds et le Centre de formation aux mesures d’urgence de Lévis, établissement faisant partie de l’Institut maritime du Québec, situé à proximité. Les formations sont données aux deux endroits, selon la matière enseignée et les installations requises.
La formation couvre ces deux aspects. Il y a des modules sur l’entretien et la vérification des moteurs et des modules sur les aspects touchant les opérations sur le pont. Le programme inclut un cours de timonerie (gouverne de navire). Les candidats intéressés à suivre le programme doivent s’assurer d’avoir de l’intérêt pour ces deux domaines.
Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l’une des conditions suivantes :La personne est titulaire du diplôme d’études secondaires ou de son équivalent reconnu (ex. : attestation d’équivalence de niveau de scolarité) ou d’un diplôme d’études supérieures, comme le diplôme d’études collégiales ou le baccalauréat. OU La personne est âgée d’au moins 16 ans au 30 septembre de l’année scolaire au cours de laquelle elle commence sa formation et a obtenu les unités de 3e secondaire en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique dans des programmes d’études établis par le ministre ou a réalisé des apprentissages reconnus comme étant équivalents. OU La personne est âgée d’au moins 18 ans au moment d’entreprendre sa formation et possède les préalables fonctionnels, soit la réussite du test de développement général ainsi que le test FR-1103-4 à l’éducation des adultes.De plus, afin d’éviter des déceptions éventuelles, nous conseillons aux candidats intéressés de s’assurer d’avoir les capacités physiques pour réussir leur examen médical avant d’entreprendre des démarches d’inscription. (Voir question « J’ai une condition physique particulière. Puis-je quand même m’inscrire ? »)
Le programme comporte 13 compétences dont les durées varient entre 15 et 105 heures. Pour voir la liste complète des cours, consultez l’onglet « Contenu du programme » sur le lien suivant : https://www.srafp.com/progDetails.aspx?prog=5365
La cohorte de janvier 2018 était notre première. Nous n’avons donc pas encore de statistiques sur les finissants du programme. Cependant, cette formation a été créée dans le cadre de la stratégie maritime du gouvernement, spécialement pour parer à des besoins de main d’œuvre grandissants. Les besoins de renouvellement de personnel maritime est marqué et plusieurs postes sont à combler actuellement.
Non. Nous n’accueillons pas d’élèves étrangers. Seuls les citoyens canadiens et les élèves détenant le statut de résident permanent peuvent être admis. Ce critère est obligatoire pour obtenir un carnet de marin et un numéro de candidat (CDN), tous deux délivrés par Transports Canada.
Non, la formation se donne en continuité, à raison de 5 jours par semaine.
Oui. La formation fait partie du répertoire des programmes à temps plein financés par le gouvernement du Québec. Il faut donc entreprendre ce type de démarches auprès d’un Centre local d’emploi ou d’un bureau de Services Québec. Un agent étudiera votre demande et déterminera votre admissibilité.
30 heures par semaine, du lundi au vendredi, de 8 h 15 à 15 h 35. Exceptionnellement, il peut arriver que l’élève ait à suivre un module en soirée.
Un candidat idéal détient d’excellentes habiletés manuelles et de bonnes aptitudes physiques. Il doit bien gérer son stress, ne pas avoir le mal de mer, être à l’aise avec les hauteurs, le travail en espace clos et les conditions climatiques variables. Il doit également avoir un intérêt marqué pour la mécanique et les travaux manuels, tels que fabriquer, construire, réparer et installer. Il est à l’aise de communiquer en anglais ou est disposé à s’améliorer.
Selon Emploi-Québec, le salaire moyen d’un matelot en 2010 était de 44 000 $. Il est à préciser que les matelots travaillent en général de 6 à 8 mois par année.
L’élève doit fournir des bottes de sécurité approuvées CSA, une salopette de travail avec bande réfléchissante, l’élève doit aussi avoir des vêtements pour parer aux intempéries.
Évidemment ! En plus de procéder à un renouvellement de la main d’œuvre, l’industrie est à la recherche d’un meilleur équilibre homme-femme dans le métier.
Il y aura un processus de reconnaissance d’acquis qui n’est pas encore déterminé en ce moment. Toutefois, si vous avez déjà en main des certificats de Transports Canada pour des formations prévues au module 2, vous n’aurez pas à refaire ces cours.
Beaucoup d’employeurs exigent une attestation de vérification de casier judiciaire ou un droit d’entrée d’une ambassade américaine (waiver) pour les navires allant aux États-Unis. Un casier judiciaire est donc un obstacle compliquant considérablement la recherche d’emploi dans le domaine.
Oui. Les candidats respectant les critères d’admission du programme sont convoqués à un test de sélection qui est réalisé en ligne. Ce test comporte des questions à choix multiples.
Pour obtenir un emploi de matelot de pont ou de matelot de la salle des machines, les candidats devront passer un examen médical pour gens de mer auprès d’un médecin reconnu par Transports Canada. Si vous souffrez d’une condition particulière qui pourrait nuire à l’obtention de ce certificat médical, nous vous suggérons d’en parler à un médecin désigné par Transports Canada avant d’entreprendre votre processus d’inscription.La liste des médecins désignés pour les marins se trouve à l’adresse suivante : http://wwwapps.tc.gc.ca/saf-sec-sur/4/mme-mdm/m.aspx?lang=f
Oui, les étudiants finiront leur programme avec certaines certifications de Transports Canada respectant la Convention internationale sur les normes de formation des gens de mer, de délivrance de brevets et de veille.
Il n’y a pas de stage durant le programme. Toutefois, des sorties à bord de navires sont prévues.
Oui, vous êtes les bienvenus si vous désirez vivre l’expérience Élève d’un jour ! Veuillez vous inscrire sous « Matelotage », sur la section du site taformation.ca prévue à cet effet : taformation.ca/eleve-dun-jour
Si vous êtes intéressé par une carrière maritime, vous pouvez consulter la page de l’Institut maritime du Québec afin de connaître les différentes formations offertes. Voici le lien : imq.qc.caSi vous voulez vous familiariser avec le domaine, vous pouvez consulter le site du Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie maritime (CSMOIM) à l’adresse suivante : csmoim.qc.ca Dans la section « Futurs travailleurs de l’industrie », vous trouverez de l’information sur le cheminement scolaire et la progression de carrière, un répertoire des employeurs, les types de navires et de marchandises, etc.Pour les conditions d’emploi et la nature de du travail de matelot en tant que tel, consultez le lien Emploi-Québec en cliquant ici.
Non. La cohorte de janvier 2018 était notre première. Dorénavant, les deux cohortes commenceront à l’automne, mais à des dates différentes (voir la question « Quand la formation est-elle donnée ? »).
Nous formons deux cohortes pour lesquelles 16 places sont offertes chaque année pour un total de 32 places.
Veuillez noter qu’il n’y a pas de priorité accordée à ceux qui s’inscrivent en premier. Toutes les demandes sont traitées après la fin de la période d’inscription. Les candidats ayant les préalables sont invités à un test de sélection en ligne. Pour vous inscrire, voici le lien : https://www.inforoutefpt.org/progSecDet.aspx?prog=5365&sanction=5®ion=12Après avoir pris connaissance des renseignements inscrits sur la page de l’inforoute, cliquez sur « Organismes scolaires offrant le programme » à gauche de l’écran et vous serez redirigés sur le site pour faire votre inscription. Vous aurez besoin de votre code permanent du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.
Vous pouvez sans problème refaire une demande d’admission pour les prochaines cohortes.
Non, le DEP n’est pas obligatoire pour devenir matelot, mais il offre une formation complète aux élèves et en fait une main-d’œuvre qualifiée sur le marché du travail, ce qui leur donne une longueur d’avance à l’embauche sur ceux qui n’ont complété aucun cours.Certains cours certifiés Transports Canada (comme les cours de fonctions d’urgence en mer) peuvent être obligatoires en fonction des zones dans lesquelles vous naviguez et de la compagnie pour laquelle vous travaillez. Ces cours sont compris dans la formation DEP en Matelotage.
Sécurité de base STCW Aptitudes à l’exploitation des bateaux de sauvetage et des canots de secours Secourisme élémentaire en mer Personnel ayant des responsabilités en sûreté (PBRS)

Informations complémentaires

Autres programmes

qui pourraient t'intéresser