DEP Réparation et service en électronique : un DEP d’avenir et écologique

Nouveau programme au CFPGR - Réparation et service en électronique : une formation d’avenir, pratique et écologique (Dave et Robert)
Accueil | Centre de formation professionnelle Gabriel-Rousseau | DEP Réparation et service en électronique : un DEP d’avenir et écologique

Un nouveau programme, Réparation et service en électronique, s’ajoute à la carte de la Formation professionnelle des Navigateurs et sera offert au Centre de formation professionnelle Gabriel-Rousseau (CFPGR) à compter du 5 janvier prochain. L’octroi de ce diplôme d’études professionnelles (DEP) constitue une excellente nouvelle pour le Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) qui desservira ainsi tout l’est du Québec. Le 22 septembre 2022, au CFPGR, lors de la visite des locaux fraîchement équipés de la technologie la plus pointue et des appareils les plus à jour, l’enthousiasme des responsables du programme et de la direction était palpable tout comme la fierté de la nouvelle directrice générale du CSSDN, Suzie Lucas.

Tout ce qui est électronique

Proposé en mode d’enseignement individualisé et avec l’alternance travail-études, le DEP Réparation et service en électronique est une formation qui ratisse large. Tout comme le spectre de clients potentiels, le type d’appareils que les élèves apprendront à réparer et à installer est quasi infini : vélos électriques, électroménagers, photocopieurs, drones, consoles de jeu vidéo et bornes d’arcades, panneaux publicitaires, guichets automatiques, enceintes audio, cellulaires, quadriporteurs, trottinettes électriques, etc. « On vise autant le jeune qui a terminé sa 4e secondaire que l’adulte d’âge mûr qui aurait envie de lancer sa propre entreprise de réparation », tiennent à préciser les enseignants Dave Ouellet et Robert Nadeau.

« Le DEP Réparation et service en électronique possède aussi un atout environnemental majeur, insiste le directeur du CFPGR, Marc-André Smith. Il contribuera directement à la lutte contre l’obsolescence programmée d’appareils qu’on envoie trop rapidement à l’écocentre sans prendre le temps d’évaluer leur potentiel de réparation et de récupération. »

Sur la photo :
Dans l’ordre habituel, les enseignants Dave Ouellet et Robert Nadeau, la directrice générale du CSSDN, Suzie Lucas et le le directeur du CFPGR, Marc-André Smith
Sur la photo : Dans l’ordre habituel, les enseignants Dave Ouellet et Robert Nadeau,
la directrice générale du CSSDN, Suzie Lucas
et le le directeur du CFPGR, Marc-André Smith.