» 90 000 $ au CFMVL pour l’expérimentation d’une nouvelle formule d’enseignementLa FP des Navigateurs |
ATTENTION, votre navigateur ( fureteur ) doit être mise à jour afin d'obtenir une meilleure expérience web. Merci.
MENU

Actualité :

90 000 $ au CFMVL pour l’expérimentation d’une nouvelle formule d’enseignement

22 mars 2017

La Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) se réjouit de l’annonce de la ministre Dominique Vien, députée de Bellechasse et ministre responsable du Travail et de la région de Chaudière-Appalaches, qui, au nom du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, a annoncé qu’une somme de 90 000 $ sera accordée au Centre de formation en mécanique de véhicules lourds (CFMVL) de la CSDN. Cet investissement contribuera à la mise sur pied d’une cohorte d’élèves du programme Mécanique de véhicules lourds routiers dont 50 % des heures d’apprentissage pourront être effectuées en milieu de travail. Ces élèves réaliseront une bonne partie de leur formation en entreprise, chez un concessionnaire, une compagnie de transport ou un garage spécialisé, grâce aux partenariats mis en place par le CFMVL. Cette approche s’inspire du modèle allemand appelé « apprentissage dual » et est aussi en expérimentation au Québec dans quelques commissions scolaires.

Selon M. Daniel-Étienne Vachon, directeur du CFMVL, cette nouvelle est avantageuse pour les futurs mécaniciens de véhicules lourds qui pourront connaître plus rapidement le contexte d’exercice du métier tout en étant rémunérés. « Nous sommes particulièrement heureux de faire partie des dix projets sélectionnés et d’ainsi pouvoir expérimenter ce modèle de formation d’inspiration européenne, qui tend à faire également ses preuves au Québec. Cette avancée constitue un grand pas vers une nouvelle façon d’enseigner, qui servira à faire valoir la formation professionnelle auprès des personnes hésitant à poursuivre leurs études ou y faire un retour pour des raisons financières. »

Ce projet, qui commencera au courant de la prochaine année scolaire au CFMVL, pourra par la suite être adapté à d’autres programmes de formation professionnelle au Québec.


Lire le communiqué (PDF 276 Ko)

Lire l’article dans le Peuple Lévis du 5 avril 2017